L’esprit du hacker, la ville et les citoyens |

En ville sans ma voiture

L’esprit du hacker, la ville et les citoyens

 

Le 8 septembre prochain, en préambule de En ville sans ma voiture et du TransportationCamp 2012, sera organisé l’événement HackTaVille, un hackathon orienté autour des transportations, de l’urbanisme et du développement durable.

Hacker, au sens où on l’entend le plus souvent maintenant se traduirait par bidouilleur. Depuis plusieurs années, le bidouillage est particulièrement en vogue en informatique avec un souffle nouveau au tournant du millénaire avec l’open source et internet.

hacker

Avec les gouvernements et agences publiques qui libèrent de plus en plus de données pertinentes, l’esprit du hacking envahit maintenant la sphére publique et politique. Les gouvernements organisent ou subventionnent des hackathons et cherchent à stimuler les communautés de hackers. Mais pourquoi?

Principalement parce que la communauté de hackers est perçue comme une courroie de transmission possible entre les gouvernements et les citoyens, une parmi d’autres. Soit par une participation désintéressée, soit sous une forme plus entrepreneuriale, les outils informatiques peuvent aider les citoyens et les groupes communautaires à intéragir avec les gouvernements d’une nouvelle manière.

Mais pourquoi s’arrêter à l’informatique? De plus en plus, l’esprit du hacker se transporte également dans l’espace public, physiquement. De groupes de citoyens s’organisent pour bidouiller la ville en édifiant des “parklets”, en élaborant des projets du type DIY (Do It yourself) voire en refaisant complètement un segment de rue comme BetterBlock.

Au-delà d’une volonté de réappropriation du territoire, c’est également un signe auprès des pouvoirs publics qu’ils peuvent s’appuyer sur des regroupements de citoyens capables d’agir.

Bâtir une communauté active capable de supporter des projets et de montrer aux pouvoirs publics que les citoyens sont demandeurs de changement et peuvent s’engager, tels sont les challenges de HackTaVille et du TranspoCamp. Venez à l’un de ces deux événements pour partager vos opinions, coder ou apprendre à coder avec nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*