Le rôle du promoteur immobilier dans la mobilité durable |

En ville sans ma voiture

Le rôle du promoteur immobilier dans la mobilité durable

 

Récemment, une amie en visite à Montréal, originaire de Santa Clara en Californie, me racontait qu’elle louait un logement à loyer modique incluant toute une panoplie d’avantages : une passe annuelle de transport collectif gratuite, un service de navette privée desservant les principaux pôles d’emplois de la ville à partir de son bâtiment ainsi que l’accès à des vélos et des voitures en libre-service. Grâce à cette initiative, the First Community Housing (FCH), promoteur de son complexe d’habitation a pu réduire ses besoins en stationnement et ainsi économiser ses coûts de construction! Quelle belle initiative ! J’en rougissais d’envie… J’ai donc décidé de pousser un peu plus loin la recherche.

À Santa Clara, la société de transport locale, The Santa Clara Valley Transportation Autorithy (VTA), offre effectivement aux promoteurs et gestionnaires immobiliers une version résidentielle de l’EcoPass (l’équivalent de notre carte Opus montréalaise) accompagné d’un rabaissubstantielafin de les encourager à promouvoir l’utilisation des transports collectifs auprès de leur clientèle, et à choisir les terrains les mieux desservis par le réseau. Certains promoteurs bonifient cette offre par un rabais supplémentaire et s’assurent de fournir un environnement propice à l’utilisation de la marche, du vélo et de l’autopartage, jouant ainsi un rôle important dans la promotion de la mobilité durable.

Où en sommes-nous à Montréal ? Les promoteurs immobiliers montréalais semblent de plus en plus conscients de l’attrait des quartiers verts et multifonctionnels auprès de la clientèle urbaine et branchée. L’obtention de certification LEEDet les slogans à saveur écologiques se multiplient «À 10 minutes du boulot », « À deux pas du gym ». La desserte en transport collectif est devenue un critère d’achat de plus en plus recherché et c’est tant mieux !

Parallèlement, la ville de Montréal fait, depuis quelques années, preuve d’initiatives pour encourager les nouveaux résidents à adopter le transport collectif. Son programme Habiter Montréal offre en effet six mois de transport collectif gratuits lors de l’achat d’une première propriété. De plus, elle demande aux promoteurs de grands projets immobiliers d’inclure des mesures favorisant le transport durable.

Ainsi les promoteurs du District Griffin et du projet Les Bassins du Nouveau-Havre se sont engagés à fournir aux futurs résidents n’ayant pas accès à une place de stationnement, une « Trousse de mobilité ». Cette trousse offre des rabais sur le transport collectif et un accès facilité à Communauto.

environnement

Vais-je donc pouvoir moi aussi, pouvoir profiter très bientôt d’un Eldorado californien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*